Chairman's message

Même si le soleil ne se couche jamais sur le domaine maritime français, les jours s’y succèdent et voici qu’une nouvelle année commence.

A chacune et chacun d’entre vous, je souhaite une très belle année 2018. Que celle-ci vous apporte le bonheur, la santé et les succès légitimement mérités tant sur le plan personnel que professionnel.

Pour notre France maritime, je forme le vœu que 2018 concrétisent l’alignement des planètes de 2017.

Au début de l’année 2017, le Comité France Maritime (Co-présidence SGMer et CMF) a été créé avec l’objectif clairement affiché de doubler les emplois maritimes d’ici 2030. En fin d’année, nous avons connu une séquence maritime dense :

  • Un comité interministériel de la mer avec 48 mesures annoncées. Celles-ci devront, pour la plupart, se matérialiser dans l’année à venir.
  • Un discours de politique maritime du Premier Ministre, Edouard Philippe, en ouverture des Assises de l’Economie Maritime au Havre. Il y a clairement indiqué sa volonté d’inscrire son action dans le développement des atouts maritimes de notre Pays, au premier rang desquels les ports maritimes.
  • Une intervention remarquée de François de Rugy appelant résolument les vents de l’économie maritime à souffler dans les couloirs du Palais Bourbon.
  • Nicolas Hulot, Ministre d’Etat et Ministre de la transition écologique et solidaire est venu conclure ces Assises en signifiant sa volonté d’accélérer fortement le développement des énergies marines renouvelables.  
  • Une large séquence maritime de l’Outre-mer, qui s’est achevée par un Comité France Maritime tenu en présence d’Annick Girardin au Ministère des Outre-mer, afin d’inscrire l’économie maritime dans le cadre des Assises de l’Outre-mer.
  • Enfin, le 20 décembre, c’est à l’Assemblée Nationale que les députées Panonacle et Auconie présentaient leur rapport sur la loi économie bleue votée en juillet 2016, annonçant une nouvelle loi pour poursuivre l’action entreprise par Arnaud Leroy. 

Et bien aux actes maintenant…