Environnement marin

Onglets principaux

La COP21 a permis une avancée majeure : la prise en compte du rôle de l’Océan dans la machine climatique. Produisant 50 % de notre oxygène, absorbant 93 % de l'excès de chaleur dégagé par les activités humaines, 25 % du CO2 et 30 % de l’azote issu des activités anthropiques, l’Océan était le grand oublié des négociations climatiques internationales. Suite à ce succès, obtenu grâce à la mobilisation de nombreux scientifiques, associations et fédérations professionnelles et acteurs de la société civile, rassemblés principalement dans la Plateforme Océan et Climat, et au travail d’Etats mobilisés via des initiatives comme « Because the Ocean » lancé par TARA et la Fondation Albert II, le GIEC a décidé en avril 2016 de consacrer un de ses Rapports à l’Océan. 

L’Océan subit de plein fouet les impacts du changement climatique en même temps que la mise en danger de ses écosystèmes par les pollutions dont il est victime (à 80 % d’origine terrestre) troublant ainsi son rôle de régulateur climatique. Le réchauffement de la mer (+0,3° depuis 1950 pour la couche 0-300m), l’élévation du niveau de la mer (entre 25 cm et jusqu’à 85 cm d’ici 2100), l’acidification (+30 % en 250 ans), ont des conséquences sur la biodiversité marine, disparition ou migration d’espèces, et mise en danger du plancton. Ces micro-organismes marins, végétaux et animaux, qui produisent de l’oxygène, agissent comme un puits de carbone et sont à la base de la chaîne trophique maritime. 

Un Océan en bonne santé est une condition essentielle aussi bien pour le climat que pour de nombreuses activités économiques qui dépendent des ressources marines, en particulier la pêche ou l’aquaculture (conchyliculture, pisciculture, algoculture). Les changements climatiques ont aussi des conséquences dans les phénomènes météorologiques qui impactent les activités en mer ainsi que les littoraux, à l’image de l’érosion des littoraux (1/4 des côtes métropolitaines recule). Les services écosystémiques sont donc au coeur de l’économie maritime. 

L’ensemble de ces réalités et risques renforcent le rôle aussi bien de la recherche scientifique et océanographique marine (cf. Rubrique dédiée), que de Bureaux d’études, ainsi que de l’innovation technologique. 

Les bureaux d’étude spécialisés dans l’environnement marin et littoral offrent des services dans des domaines aussi variés que la géologie, la géophysique, l’hydrodynamique, la sédimentologie, mais également la biologie, l’écologie, l’halieutique, l’acoustique sous-marine, de même que la gestion des données environnementales. Ils permettent de réaliser des études (analyse du milieu, impact, etc.) et le suivi des activités en mer. Les procédures se sont renforcées ces dernières années pour assurer la protection du milieu marin et pour atteindre le bon état écologique des eaux (Directive Cadre Stratégie pour le milieu marin). 

Par ailleurs, un effort considérable est demandé et mené par les acteurs économiques du maritime afin de promouvoir la recherche, rassembler les données scientifiques, et développer des technologies toujours plus respectueuses du milieu marin : carburants alternatifs, infrastructures plus intégrées dans les milieux, biomatériaux, écoconception des navires et bateaux, etc. Et, grâce à l’observation, la recherche et à la technologie, des solutions pourraient se développer pour réparer des écosystèmes. 

Ces enjeux représentent donc une condition sine qua non pour l’avenir de l’Humanité qui doit concilier développement économique et protection de l'environnement, et permettront ainsi la croissance de marchés actuels et l’émergence de nouveaux marchés.


Bureaux d'études


  • Artelia Eau & Environnement 
  • CGG
  • Cofrepeche 
  • Corrodys 
  • Céphée Led 
  • Dassault Systèmes 
  • DNGSolution 
  • DWSDyna Wing Sail 
  • Euro engineering 
  • Fipromer 
  • Guinard Energies 
  • Lloyd's Register EMEA
  • Marine Life Care 
  • Sinay 
  • Union Professionelle des Experts Maritimes

Protection de l'environnement


  • Agence des aires marines protégées 
  • Association Nationale des Elus du Littoral (ANEL) 
  • Créocéan 
  • DNGSolution 
  • DNVGLFrance 
  • Ecoslops sa 
  • Efficiency Engine 
  • Equalogy 
  • Energy Observer 
  • Expédition 7e continent 
  • Fédération Française des Ports de Plaisance 
  • Fédération Française de Voile 
  • Ifremer 
  • Institut Français de la Mer 
  • Mercator Océan 
  • Mobilis 
  • NAUSICAA- Centre National de la Mer 
  • Planète Mer 
  • Sinay 
  • Tara Expéditions 
  • Veolia 
  • Verifavia Shipping

Sécurité passive


  • CIRTECH
  • JLMD Ecologic Group
  • Sofresud

Dépollution


  • Ecocéane 
  • Syndicat Professionnel du Lamanage des ports de La Manche, Mer du Nord et Atlantique 
  • Thomsea 
  • Veolia