Acteurs économiques locaux

Avec 3.427 km de littoraux et plus de 7,7 millions d’habitants dans les communes littorales en métropole, les territoires maritimes concentrent des activités économiques importantes pour leur développement. Les acteurs institutionnels locaux – collectivités, organismes consulaires, etc. – comme les clusters industriels qui se sont renforcés ces dernières années, jouent donc un rôle essentiel pour soutenir les professionnels au plus près de leurs activités. Ils sont des relais indispensables pour une politique maritime qui tienne compte des spécificités socio-économiques de chaque territoire


ADIR- Association pour le Développement Industrielde La Réunion 

www.adir.info 

L’ADIR est une association loi 1901 créée le 9 août 1975, pour la promotion et le développement des activités industrielles à La Réunion. Ses 200 adhérents représentent environ 2 milliards d'€ de CA et 10.000 emplois et sont issus de tous les secteurs d’activités (agroalimentaire, matériaux du BTP, chimie et autres biens manufacturés). Elle assure la défense de leurs intérêts à tous les échelons de l’autorité publique (locale, nationale, européenne) et développe à leur attention des moyens d’étude et d’accompagnement technique pour optimiser leur performance : fret maritime, logistique, maîtrise de la demande en énergie, gestion des déchets, risques industriels, commande publique, RH, … Dotée d’un service de communication intégré, elle produit un magazine économique télévisé (mensuel de 40 minutes) depuis 15 ans. L’ADIR est également membre du Cluster Maritime de La Réunion. 


ANEL- Association Nationale des Élus du Littoral 

www.anel.asso.fr

L'Association Nationale des Elus du Littoral regroupe les élus des collectivités territoriales du lit toral de métropole et d’Outre-mer : communes, communautés de communes et d’agglomération, dépar tements et régions maritimes. L’Association a vocation à être un lieu d’échanges d’expériences entre élus et avec les partenaires publics et privés ; c'est aussi une force de propositions. Elle a pour mission de représenter les élus et d’être l’interlocuteur qualifié auprès des pouvoirs publics pour les questions relatives à la mer et au littoral. 


CCI du Havre 

www.havre.cci.fr

Établissement publ ic, la CCI du Havre représente aujourd’hui plus de 7.000 entreprises industrielles, commerciales et de services, situées sur un territoire de 29 communes. Élément moteur du développement économique local, elle est avant tout le coeur d’un réseau dynamique au service de la création et du développement des entreprises. 


Communauté d'Agglomération du Boulonnais 

www.agglo-boulonnais.fr 

Avec plus de 5.000 emplois directement liés à l'économie maritime, Boulogne-sur-Mer, premier por t de pêche de France, abrite l'un des premiers clusters halieutiques en Europe. 

Le port de pêche à Capécure – la zone d'activité dédiée à la capture, la transformation et la logistique des produits et coproduits de la mer – est le poumon économique de notre agglomération de 125.000 habitants. 

L'ambition de la Communauté d'Agglomération du Boulonnais (CAB) est d'accompagner les acteurs de l'économie bleue sur la façade de la Côte d'Opale. 

Énergies marines renouvelables, biotechnologies, transport maritime, aquaculture, plaisance, croisière sont les axes de développement privilégiés sur lesquels la CAB cherche à développer des partenariats avec les adhérents du Cluster Maritime Français. 


Commune de Saint-André 

www.saint-andre.re 

Le PIB (Pôle industriel de Bois rouge) est un projet majeur de développement économique pour la 

Région Réunion. 

Le PIB piloté par le GIP constitué de la Région Réunion, de l’EPCI CIREST, de la Commune de Saint-André a pour ambition de développer les activités suivantes sur un foncier de plus de 200 hectares : 

  • Portuaires : vraquier, roulier, énergétique avec le GNL et complémentaire au Port actuel ; 
  • Numérique : Green data center ; 
  • Energétiques : Unités de production électriques, et SWAC ; 
  • Formation et recherche : Technopole. 

Communauté urbaine de Dunkerque 

www.dunkerquegrandlittoral.org

La Communauté urbaine de Dunkerque (CUD) est un établissement public de coopération intercommunale (EPCI). Créée en 1968, elle a été la première communauté urbaine volontaire de France. Elle regroupe aujourd’hui 18 communes et compte un peu plus de 200.000 habitants. 

Out re les mis sions t radit ionnel les d’une intercommunalité (gestion de l’eau et des déchets, assainissement, transport urbain, voirie…) la CUD s’est dotée au fil du temps d’un certain nombre de compétences nouvelles ayant trait à son développement et son rayonnement : économie, tourisme, relations internationales, sport, culture… 

En cohérence avec les objectifs fixés par les élus dans le projet communautaire, les services travaillent ainsi à la mise en oeuvre d’un développement territorial en phase avec les enjeux du pôle industrialo-portuaire dunkerquois. 

Le partenariat établi avec le Grand Port Maritime de Dunkerque vise à ce que la réflexion et l’action des deux structures en faveur de l’aménagement, de l’attractivité et du développement durable du territoire soient menées conjointement. 

Lorsque l’on sait que le domaine public portuaire s’étend sur près d’un tiers du territoire communautaire, que les activités du pôle industrialo-portuaire, de façon directe ou indirecte, font travailler plus de 24.000 personnes et qu’elles génèrent près de 80 % de la valeur ajoutée du Dunkerquois, on mesure combien une convergence de vues est indispensable entre ces deux acteurs majeurs du territoire que sont la Communauté urbaine et le Grand Port Maritime. 


Département de Charente-Maritime 

www.charente-maritime.fr

Avec ses 470 km de côtes, la Charente-Maritime constitue un territoire naturellement attractif. Les filières maritimes, génératrices d’emplois et d’innovation, y sont largement représentées, et le Département accompagne leur développement : 

  • la filière nautique caractérisée par une grande diversité de savoir-faire au sein de 400 entreprises, 
  • l’activité de plaisance favorisée par la présence des pertuis, 
  • la présence du Grand Port Maritime de La Rochelle, 6e port maritime français, 
  • la filière conchylicole comptant un millier d’entreprises et représentant le premier site national de commercialisation d’huîtres, 
  • la secteur de la pêche professionnelle autour de 3 criées départementales. 

Le Havre Développement 

www.havre-developpement.com

Agence de développement économique de la région havraise, Le Havre Développement accompagne les ent repr ises dans leurs projets d’implantation, d’investissement ou de développement au sein de la 1re place portuaire française pour le commerce extérieur. Parmi ses actions liées au maritime, Le Havre Développement accompagne les professionnels de la logistique, du secteur maritime et portuaire, et des activités associées. L’agence pilote notamment les actions visant au développement d’une filière industrielle éolien en mer. 


Région Bretagne 

www.bretagne.fr

Première région maritime de France avec près de 3.000 km de côtes, la Bretagne valorise l'ensemble de ses activités maritimes : pêche et aquaculture, énergies marines, ports, construction navale, biotechnologies marines, nautisme, tourisme, liaisons transmanches (Irlande, Royaume- Uni, Îles Anglo-Normandes) et vers l'Espagne. 

Ces secteurs sont des leviers de développement pour le territoire que la Région soutient résolument en mettant en oeuvre une politique ambitieuse de développement économique maritime. 

La Bretagne, c'est : 

  • 40.000 emplois directs dans le secteur maritime hors tourisme, 
  • 50 % de la recherche marine et maritime française, 
  • 50 % de la production halieutique française. 

Région Languedoc-Roussillon 

www.laregion.fr

Avec ses 215 km de côtes et 70 ports, le Languedoc-Roussillon possède un véritable potentiel pour l’économie maritime. Étangs, canaux et Méditerranée forment ici un formidable réseau d’échanges. Développement des ports de Sète et La Nouvelle, accompagnement des pêcheurs, création de nouveaux anneaux pour la plaisance, la recherche scientifique, etc., la Région est aux côtés de tous les résidents de la mer. C’est pourquoi, après la mise en place du Parc Naturel Marin du Golfe du Lion en 2012, a été créé en 2013 un Parlement de la mer pour 

fédérer l’ensemble de la communauté maritime régionale. Un outil indispensable pour valoriser les atouts de la Méditerranée. La Région Languedoc-Roussillon a accueilli à Montpellier et Sète la 9e édition des Assises de l’économie maritime et du littoral en 2013 et, en 2015 à Montpellier, le 1er sommet européen des Ports de plaisance qui a rassemblé plus de 400 personnes. 


Région Nord Pas-de-Calais 

www.nordpasdecalais.fr

La Région Nord Pas-de-Calais, forte de ses 113 conseillers régionaux, 5.800 agents, et un budget de 2 milliards d'euros, est propriétaire des ports de Boulogne sur Mer et de Calais depuis 2007. Elle gère, entretient et aménage les infrastructures portuaires, et en délègue l’exploitation. 

  • Boulogne-sur-Mer : n°1 de la pêche et de la transformation des produits de la mer 
    • 130 entreprises représentant plus de 5.000 emplois, 36.000 tonnes de poissons pêchés/an ; 
    • 300.000 tonnes de flux de produits de la mer ; 
    • 183 navires de pêche ; 
    • un pôle de compétitivité national sur l’halieutique : Aquimer. 
  • Calais : 1er port français de voyageurs, à 30 km de l’Angleterre 
    • 11 millions de passagers ; 
    • 41 millions de tonnes de marchandises transportées ; 
    • 2e rang européen pour le fret roulier, avec 1.569.000 camions. 

Le Conseil régional Nord-Pas de Calais a lancé en 2011 la procédure d’attribution d’une délégation de service public sur les ports de Boulogne-sur-Mer et Calais, incluant la réalisation du projet Calais Port 2015. 


Région Pays de la Loire 

www.paysdelaloire.fr

Avec 450 km de côtes et une valeur ajoutée de 28 milliards d’euros par an, le secteur de la mer pèse lourd dans l’économie de la région des Pays de la Loire. 

L’économie maritime concerne des domaines très divers comme la construction navale et nautique, le transport maritime, la pêche, les infrastructures portuaires, les biotechnologies, le tourisme maritime et littoral… L’ensemble des acteurs des Pays de la Loire sont aujourd’hui mobilisés pour la croissance bleue : énergies marines renouvelables, navire et bateau de pêche du futur, protection et partage durable des ressources de la mer… 

S’appuyant sur des savoir-faire historiques et une position de leader national de la construction navale, les acteurs régionaux innovent et mettent à profit l’intelligence collaborative (notamment au sein de centres de recherche dédiés, ou encore du cluster Neopolia EMR…) pour réinventer sans cesse les techniques de production. Ils permettent ainsi aux Pays de la Loire de s’affirmer légitimement comme la région de la nouvelle économie maritime. 

La Région des Pays de la Loire est particulièrement en pointe sur les énergies marines renouvelables et multiplie les initiatives : 

la défense des projets de fermes éoliennes offshore au large des côtes ligériennes : deux champs d’éoliennes attribués (1/3 de la puissance nationale): au large de Saint-Nazaire et près des îles d’Yeu et de Noirmoutier, 

  • un soutien financier massif des projets de R&D liés aux EMR, 
  • la structuration de ces forces régionales de R&D à travers la construction de la plate-forme Technocampus Océan, 
  • un soutien financier constant aux éco-projets des industriels qui souhaitent se diversifier vers les EMR, 
  • le développement d’une ingénierie et d’une offre de formations (ex. : filière de formation en maintenance éolienne). 

Syndicat Mixte pour le développement de Brest Iroise - SMBI

www.brest.fr 

Créé en 1971, le SMBI est un syndicat mixte composé de la Région Bretagne, du Département du Finistère, de Brest métropole et de la CCI de Brest. Il a pour objet principal d'être l'instance de gouvernance stratégique du port de Brest. À ce titre, il est notamment chargé d'élaborer et de gérer le schéma de référence du développement portuaire. 

Au titre du développement de la place portuaire brestoise, il pilote différentes études prospectives pouvant déboucher sur des programmes d'investissement pour doter le port d’infrastructures et d’outillages industrialo-portuaires performants. 

Le SMBI, pour et par les acteurs qu'il réunit, mène des actions de prospection économique au service de la valorisation des espaces portuaires, notamment ceux en cours de création sur le polder du port de Brest. 


Technopôle Brest-Iroise 

www.tech-brest-iroise.fr 

L'objet du Technopôle Brest-Iroise est de mobiliser et d’accompagner les innovateurs pour dynamiser le développement du territoire. Pour cela, il mène une action d'animation entre les acteurs industriels, scientifiques et académiques. 

Il met ses adhérents en réseaux, il identifie des opportunités de partenariats, il accompagne leur projet de création. 

Le technopôle anime deux projets structurants majeurs : le Campus Mondial de la Mer et la Brest Tech +. Ils fixent une stratégie pour que les acteurs sociaux-économiques oeuvrent à la poursuite de leur développement et à l’attractivité du territoire. 


Toulon Provence Méditerranée 

www.tpm-agglo.fr

Depuis sa création en 2002, la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée, dans la continuité de son histoire militaire, navale et industrielle, a développé une stratégie maritime. Ainsi, TPM a fait de la mer un axe économique et touristique majeur de sa politique, à travers plusieurs actions, comme le soutien à la gouvernance et aux projets de plusieurs pôles de compétitivité et du Pôle Mer Méditerranée en particulier (239 projets labellisés en août 2014) ; TPM favorise par ailleurs l’implantation et l’accueil des entreprises sur son territoire (Technopôle de la Mer, Parc d’Activités Marines à Saint-Mandrier, Zones d’Activités Économiques…) ; enfin, elle investit dans l’enseignement supérieur et la recherche, ainsi que dans l’activité portuaire. 


Ville de Paimpol 

www.ville-paimpol.fr

Paimpol, port de caractère et d’histoire, est une escale incontournable sur le littoral nord Breton. Situé au coeur de la ville, le port de Paimpol bénéficie d’une situation privilégiée au carrefour des sites naturels préservés et des projets d’énergies marine renouvelables de la côte Nord de la Bretagne. 

Paimpol est un point stratégique pour découvrir les alentours. C’est la por te d’entrée vers l’Ile de Bréhat, les atterrages du Trieux d’où l’on se projette facilement vers les Iles Anglo- Normandes, l’Angleterre ou encore l’Irlande. Entouré par un littoral préservé, à la fois naturel et sauvage, on s’y promène à la recherche de sa célèbre falaise avec plaisir et curiosité. 

Paimpol est un port d’activité, de plaisance, de pêche et d’ostréiculture. C’est sa diversité qui fait sa force et sa richesse. Acteur engagé dans les activités maritimes, Paimpol souhaite développer son lien à la mer en favorisant l’implantation d’activités liées à l’aquaculture, aux biotechnologies marines en créant des espaces d’activités accessibles aux entreprises innovantes.