Ports de commerce et services portuaires

Onglets principaux

Avec 331,5 Mt (hors avitaillement) le trafic global de marchandises des ports métropolitains en 2015 augmente de 0,6 % par rapport à celui de l’année précédente (329,6 Mt). 

Le niveau du trafic total en 2015, s’explique par la progression du trafic des conteneurs au rythme de 1 % pour atteindre 4,5 millions d’EVP, signe des effets positifs de la réforme des grands ports maritimes, notamment au Havre et à Marseille. Le vrac liquide observe également une nette augmentation de 2,5 % principalement due à la croissance du trafic pétrolier (3,2 %). Le vrac sec baisse de 1 %. 

Le trafic métropolitain représente 26,8 millions de passagers. Le nombre de croisiéristes se situe autour de 6 millions de passagers. 

La politique maritime portuaire nationale s’est appuyée jusqu’en 2015 sur trois piliers complémentaires : 

 

  • la réforme des ports autonomes initiée en 2008 par voie législative a transformé en métropole sept d’entre eux en Grands Ports Maritimes ; celle-ci a été complétée en 2012 dans les départements d’Outre-mer avec la création au 1er janvier 2013 des quatre grands ports maritimes de Guadeloupe, Guyane, Martinique et de La Réunion ; 
  • le transfert aux Grands Ports Maritimes des voies ferrées portuaires qui leur permet une meilleure performance de leur desserte ferroviaire massifiée et de favoriser le développement d’opérateurs ferroviaires portuaires comme OFP Atlantique ; 
  • l’accompagnement en investissements de la part de l’État avec un programme sur la période 2009–2013, qui se poursuit sur la période 2014–2020. 

Depuis 2013, la stratégie nationale portuaire lancée par le Ministre des Transports le 24 mai 2013 vise une reconquête de parts de marchés et se décline en trois volets : performance logistique, soutien à l’industrie et à la ré-industrialisation, aménagement durable. Celle-ci est cohérente avec la politique portuaire européenne qui reconnaît aux principaux ports français le rôle de noeud et de porte d’accès intégrée aux réseaux transeuropéens de transports. 

En complément de cette stratégie, 4 missions parlementaires ont travaillé à l'attractivité maritime et portuaire de la France en développant les axes Seine, Rhône-Saône et Nord ainsi que la façade Atlantique. Leurs conclusions rendues en juin et octobre 2016 s'intéressent notamment aux liens entre les ports et leur hinterland et en particulier les dessertes fluviales. 

Les ports maritimes de commerce voient transiter à peu près 85 % des échanges maritimes extérieurs de la France en volume et 66 % en valeur. 

Ils peuvent être regroupés : 

  • en ports d’État, avec les onze grands ports maritimes de métropole et d’Outre-mer ; 
  • en ports décentralisés de commerce et de pêche : une quarantaine de ports relèvent des collectivités territoriales (depuis 1983 pour certains, 2007 pour les autres) et sont très majoritairement concédés ou délégués à des CCI. Ces ports traitent 68,6 MT de marchandises, 20,2 millions de passagers et environ 250.000 tonnes de produits de la pêche ; 
  • en ports autonomes des territoires d’Outre-mer (Polynésie et Nouvelle-Calédonie). 

Les établissements gestionnaires de tous ces ports sont fédérés au sein de l'UPF (Union des Ports de France - voir annuaire) qui les représente au niveau national et européen. 

 

Les atouts des ports français

- Un système de grands ports maritimes central en Europe et une excellente connexion aux grandes voies routières, autoroutières et ferroviaires ainsi qu’aux principales voies navigables (Seine, Rhône).
- Un réseau de ports décentralisés qui sont autant d’atouts au service du développement économique régional et complémentaires du réseau des grands ports maritimes.
- Une façade maritime exceptionnelle et une position idéale pour desservir rapidement le grand ouest européen.
- Une position géographique stratégique pour accueillir la production et la distribution de marchandises importées ou exportées par l’Europe :
• Sur la façade Manche-Mer du Nord, Le Havre ouvre la porte de « l’axe Seine » avec Rouen et Paris, grâce au GIE HAROPA Ports de Paris Seine-Normandie et fait partie avec Calais et Dunkerque des premiers grands ports Nord-européens rencontrés à l'import.
• Sur la façade Atlantique, les grands ports maritimes de Nantes - Saint-Nazaire, La Rochelle et Bordeaux constituent des portes d'entrée pour les grands flux internationaux. Ils sont désormais organisés en une coopération interportuaire Atlantique. Brest tient également ce rôle de port généraliste tout en étant le 1er site français de réparation navale civile.
• Sur la mer Méditerranée, Marseille-Fos, premier port de France et de Méditerranée, est situé à un important carrefour commercial et joue avec Medlink le rôle de « gateway » méditerranéenne.
• Les ports français d'outre-mer dans l'océan Indien, en Polynésie, en Nouvelle-Calédonie, aux Caraïbes et en Amérique du Sud constituent des portes d'entrée de l’UE aidés en cela par les clusters ultramarins qui s’y développent. Quatre d’entre eux, ceux de Martinique, de Guadeloupe, de Guyane et de La Réunion  ont été transformés en 2013 en grands ports maritimes.

A cela s’ajoutent :

- une accessibilité nautique exceptionnelle leur permettant de recevoir les plus grands navires, comme les porte-conteneurs de 20 000 EVP, les grands pétroliers de 400 000 tonnes ou encore les grands méthaniers de 270 000 m3 (QMax) ainsi que les paquebots de croisière les plus imposants en tête de ligne.
-  des infrastructures de qualité, tant au niveau des postes à quai que des terminaux,
-  des équipements modernes et performants,
-  des réserves foncières encore disponibles,
-  des surfaces aménagées réservées à l’accueil d’activités logistiques de stockage et de distribution,
- une interconnexion des lignes maritimes régulières et des services de cabotage côtier ou de desserte fluviale,
- des services de transports terrestres routiers ou massifiés (chemin de fer, voies navigables) performants,
- des communautés portuaires dynamiques avec des entreprises performantes, qu’il s’agisse de service au navire (pilotage, remorquage et lamanage)  ou de service à la marchandise,
- des plates-formes informatiques d'échanges très avancées au sein des communautés portuaires, rendant efficaces les services logistiques à haute-valeur ajoutée, qui se préparent à mettre au point des guichets uniques électroniques pour chaque place portuaire pour se conformer à la directive européenne relative au guichet unique portuaire
- des exigences élevées de sécurité, de sûreté, de durabilité et de respect de l’environnement.
 

Plusieurs grands projets en cours de développement.

EXTENSIONS DE CAPACITÉ

Port 2000 et parcs logistiques, modernisation du terminal croisières et accueil de la filière de l’éolien offshore au Havre; nouveaux terminaux à conteneurs à Fos 2XL et mise à l’étude d’un terminal méthanier; débat public pour le creusement de nouvelles darses  et travaux d'extension du terminal conteneurs à Dunkerque ; approfondissement du chenal d’accès à Rouen; aménagement de la zone logistique de Cheviré à Nantes ; augmentation des capacités du poste à liquides et sablier de Montoir de Bretagne ; extension du terminal à marchandises diverses et à conteneurs de Montoir de Bretagne ; pour les énergies marines renouvelables, aménagement de nouvelles zones industrielles sur le site du Carnet, à Frossay, et d’un hub logistique à Saint-Nazaire; aménagement d’une plateforme de 35 ha au port de La Rochelle (La Repentie); projet d’extension de Port La Nouvelle ; projet à Brest de stabilisation-extension du polder pour l’industrie des énergies marines renouvelables couplé à l’approfondissement des chenaux d’accès au port de commerce; extension du port de Cherbourg pour les activités EMR ; développement de hubs de transbordement à la Guadeloupe, la Réunion et la Martinique;…
 

CONSTRUCTION DE NOUVEAUX TERMINAUX

Terminal méthanier de Dunkerque et sa station d'avitaillement GNL; construction du nouveau terminal de Grattequina à Bordeaux pour les trafics de granulats et d'éoliennes ; construction des terminaux de l’Anse Saint Marc et de Chef de Baie au port de La Rochelle ; mise en service d’un nouveau poste et de parcs rouliers à Montoir de Bretagne; nouveau terminal à passagers permettant à Sète permettant de traiter simultanément 4 ferries, livraison été 2016 d’un nouveau linéaire de quai de 470m pour un tirant d’eau admissible de 14m.
 

AMÉLIORATION DE LA LIAISON TERRESTRE EN TRANSPORTS MASSIFIÉS

Amélioration de l’accès fluvial à Port 2000, modernisation des écluses de Tancarville et de l’écluse François 1er au Havre ; terminal de transport combiné à Marseille ; développement de l’opérateur ferroviaire portuaire de La Rochelle OFP Atlantique ; lancement de l’OFP Sud-Ouest ; coopération entre ports maritimes et ports intérieurs ; expérimentation THC à Dunkerque sur le fluvial ; extension de la capacité du faisceau ferroviaire du Priory, à Montoir de Bretagne ; étude d’un chantier de transport combiné en gare ferroviaire de Montoir de Bretagne ; mise au point d’un service et de plates-formes fluviales sur l’estuaire de la Loire .
 

DÉVELOPPEMENT DU CABOTAGE MARITIME ET DES AUTOROUTES DE LA MER

Développement des lignes Baltique, péninsule ibérique et Maroc à Dunkerque; augmentation de la fréquence et labellisation « autoroute de la mer » de la ligne roulière entre Vigo (Espagne) et Montoir de Bretagne.
 

ELABORATION D'UN GUICHET UNIQUE PORTUAIRE ELECTRONIQUE qui permettra de simplifier et d’unifier l’ensemble des procédures déclaratives des navires en phase avec la directive communautaire.
 

NOMBREUSES ACTIONS EN FAVEUR LA CROISSANCE BLEUE

• Mobilisation de la filière des énergies marines,
• Planification maritime en Manche Mer du Nord et participation aux instances de gouvernance des aires marines protégées,
• Réduction des pollutions en mer et des émissions de gaz à effet de serre, l’approvisionnement des navires en GNL et le branchement électrique des navires a quai,
• Suivi des zones d’immersion de sédiments dragués et de la qualité des eaux estuariennes, l’adaptation du littoral au réchauffement climatique, et des engagements en termes de bruit et de qualité de l’air,
• Mise en place de programme de valorisation sur les plateformes industrielles de l’économie circulaire et de l’écologie industrielle,
• Diminution des gaz à effet de serre par le développement du report modal dans les ports et sur leur hinterland,
• Stratégie de gestion d’ensemble au sein des territoires portuaires, en cohérence avec les stratégies territoriales de préservation de la biodiversité.

 


Ports


  • Catram Consultants 
  • CCIBayonne Pays Basque-Port de Bayonne 
  • CCICôte d'Opale 
  • CCImétropolitaine de Brest 
  • Communauté d'Agglomération Toulon Provence Méditerranée 
  • Commune de Saint-André : Projet GIP Pôle Portuaire Industriel Energétique de Bois Rouge 
  • Grand Port Maritime de Bordeaux 
  • Grand Port Maritime de Dunkerque 
  • Grand Port Maritime de la Guyane 
  • Grand Port Maritime de Marseille 
  • Grand Port Maritime de Nantes Saint- Nazaire 
  • Grand Port Maritime du Havre (HAROPA) 
  • Palfinger 
  • Phoenix-TFS(Trade Facilitation & Security) 
  • Port Atlantique La Rochelle 
  • Port Boulogne Calais 
  • Port de Sète Sud de France 
  • Port Revel 
  • Ports Normands Associés 
  • Région Bretagne 
  • Région Hauts-de-France 
  • Union des Ports de France

Services portuaires


  • Agence Maritime de l’Ouest 
  • Agence Maritime Pierre Lambot 
  • Agence SURTYMAR
  • CCIBayonne Pays Basque-Port de Bayonne 
  • CCImétropolitaine de Brest 
  • Céphée Led 
  • Compagnie maritime Chambon 
  • Commune de Paimpol 
  • Corsica Yacht Services 
  • Delom Portuaire 
  • Ecoslops sa 
  • Etpo 
  • Fédération Française des Pilotes Maritimes 
  • Geomod 
  • Grand Port Maritime de Bordeaux 
  • Grand Port Maritime de Dunkerque 
  • Grand Port Maritime de la Guyane 
  • Groupe Eyssautier 
  • Groupe LHD
  • IPER/ EMNormandie 
  • Mobilis 
  • Navexpo 
  • Omenem-Holding ltd 
  • Phoenix-TFS(Trade Facilitation & Security) 
  • Port de Sète Sud de France 
  • Ports Normands Associés 
  • Prüftechnik France 
  • Région Pays de la Loire 
  • SDLP – Société du Dépôt de La Pallice 
  • Securymind 
  • Siscom 
  • SNAN
  • Syndicat Mixte pour le développement de Brest Iroise 
  • Syndicat Professionnel du Lamanage des ports de La Manche, Mer du Nord et Atlantique 
  • UMPF - Union Maritime et Portuaire de France 
  • UNIM- Union Nationale des Industries de Manutention dans les ports Français 
  • Union Professionelle des Experts Maritimes 
  • Worms Services Maritimes