Nautisme et plaisance

L'industrie nautique française est l'un des secteurs où la France dispose de positions de leaders mondiaux, dans les domaines de la voile et de la glisse. Elle est également le 4e producteur de bateaux à moteur. Elle contribue ainsi positivement à la balance commerciale du pays avec un taux d'export qui a encore progressé en 2014/2015 et atteint un niveau record à 76,8 % (72,4 % l'année précédente). 

En 2015, la filière nautique française comptait 5.319 entreprises, représentant 40.166 emplois et 4,41 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Les activités du négoce et de la maintenance et de construction et importation de bateaux génèrent à elles seules plus de la moitié du chiffre d’affaires total de la filière et plus d’un emploi sur deux. 

Plus que jamais tournée vers l’export, qui concerne 76,8 % de sa production, l’industrie nautique française renoue enfin avec la croissance. L'embellie amorcée en 2013/2014 s'est confirmée en 2014/2015, avec une progression de 10,3 % du chiffre d'affaires des constructeurs de bateaux de plaisance, qui s'établit désormais à 831,7 millions d'euros contre 752,4 millions d'euros l'année précédente. 

  • Après une hausse de 4,5 % l’année passée, la production de voiliers, fer de lance de l’industrie tricolore, affiche une belle progression et s’établit en 2014/2015 à 512,4 millions d’euros de chiffre d’affaires (+13,1 %) dont 80,5 % sont réalisés à l’export. 
  • En 2014/2015, la production française de bateaux à moteur renoue avec la croissance et représente un chiffre d’affaires de 307,8 millions d’euros (+6,3 %), tirée notamment par le dynamisme du marché des unités de 9 à 12 m et de celles de plus de 15 m. 

En 2014/2015, le chiffre d’affaires réalisé à l’export s’est élevé à 639 millions d’euros. 

  • Le grand export vers le continent américain, mais aussi l’Asie et le Moyen Orient, renoue avec la croissance (+15 %) après une légère baisse l’an passé (–1,6 %). Il atteint un chiffre d’affaires de 353 millions d’euros et représente 42,5 % désormais de la production. 
  • L’Europe progresse fortement (+24 %) à 285,7 millions d’euros après une légère progression en 2013/2014 (+3,2 %). Les ventes sur le marché français poursuivent leur baisse : –7,0 % à 192,5 millions d’euros (–3,0 % en 2013/2014).

En 2014/2015, le marché de l’occasion continue sa progression, dans un contexte qui reste pourtant incertain : 63.569 transactions ont eu lieu sur la période, contre 62.078 en 2013/2014. Quant au nombre de permis plaisance délivrés, il enregistre une augmentation de 4,1 %, après un léger fléchissement en 2013 (–2,3 % sur cette période). 

Côté sports nautiques, des disciplines telles que le Stand Up Paddle, le kayak ou le kitesurf connaissent toujours un véritable engouement et les pratiquants adaptent aujourd’hui de plus en plus leur support en fonction des conditions météo rencontrées. 

La location maritime et fluviale séduit également de plus en plus d'adeptes. La France, grâce à la longueur et à la diversité de ses côtes et à son important réseau de voies navigables, ainsi que l'offre toujours plus diversifiée des loueurs maritimes et fluviaux, répondent parfaitement aux attentes d'un public exigeant, à la recherche d'escapades insolites. 

L’économie de l’industrie et des services nautiques 

  • 5.319 entreprises, 
  • 30 catégories d'entreprises, 
  • 40.166 salariés, 
  • 4,41 milliards d'euros de chiffre d’affaires total, 
  • 41.745 bateaux produits, 
    • représentant un chiffre d’affaires de 831,7 millions d'euros, 
    • dont 76,8 % vendus à l’export. 

Principaux repères de la pratique nautique 

  • 9 millions de pratiquants occasionnels, 
  • 4 millions de plaisanciers réguliers, 
  • 11.757 nouvelles immatriculations : 
    • 68 % de bateaux à moteur, 
    • 49,5 % de bateaux < 6 mètres, 
  • 63.569 mutations de propriété : 
    • 79,8 % de bateaux à moteur, 
    • 63,1 % de bateaux < 6 mètres, 
  • plus de 1.000 écoles de voile, 
  • plus de 200 bateaux-écoles, 
  • 87.790 permis plaisance délivrés. 

Les aménagements… 

  • plus de 400 ports de plaisance, 
    • pour 252.000 places de port, 
  • plus de 40 ports à sec, 
    • pour plus de 11.000 places. 

 

 

 

 


Industrie nautique


  • Asterias-Avocats 
  • AtlanticRefit Center 
  • Bretagne Développement Innovation 
  • Chantier Naval Couach 
  • Conseil Supérieur de la Navigation de Plaisance et des Sports Nautiques 
  • Corsica Yacht Services 
  • DWSDyna Wing Sail 
  • EP Naval 
  • Fédération des Industries Nautiques 
  • Generali 
  • Iguana Yachts 
  • Mer Forte 
  • Peugeot Design Lab
  • Région Pays de la Loire 
  • SAMESTechnologies 
  • Vaisala sas 
  • VPLP Design 
  • Wenex Equipements 
  • Yacht Clubde France 
  • Yachting & Cruises Risk Management

Ports de plaisance


  • Agence des aires marines protégées 
  • Association Nationale des Elus du Littoral (ANEL) 
  • Catram Consultants 
  • CCICôte d'Opale 
  • Chantier Naval Couach 
  • Commune de Paimpol
  • Conseil Supérieur de la Navigation de Plaisance et des Sports Nautiques 
  • Corsica Yacht Services 
  • Fédération Française des Ports de Plaisance 
  • Odyssée Développement 
  • SNSM

Loisirs


  • Agence des aires marines protégées 
  • Amerami 
  • Boaterfly Sas 
  • Citysurfing 
  • Conseil Supérieur de la Navigation de Plaisance et des Sports Nautiques 
  • Fondation Belem 
  • Fédération Française de Voile 
  • Fédération Française Motonautique 
  • Les Glénans 
  • Peintres officiels de la Marine 
  • SNSM