Outre-mer et international

Les membres du Cluster Maritime Français au grand large

Entreprises françaises du CMF à l'international, Conseillers du Commerce Extérieur, Clusters Maritimes d'Outre-mer

À l'international

L'Asie, moteur de la croissance mondiale, est l'espace où se joue la reprise de notre croissance économique dans les années à venir (cf. Rapport d’information du Sénat du 14 juillet 2014). 

L’Asie sera en 2030 le premier foyer de création de richesses, d’innovation scientifique et technique et représentera plus du tiers du Produit Intérieur Brut mondial. 

L’Asie est le premier partenaire commercial de l’Europe et la France y compte des intérêts stratégiques en tant que puissance riveraine des océans Indien et Pacifique. 

Avec un trafic de plus de 50.000 navires par an, on estime que 40 à 50 % du commerce mondial passe par le Détroit de Malacca. 

Singapour une place maritime incontournable 

Naturellement, par son emplacement stratégique sur la route Europe-Asie, son histoire, sa stabilité économique et politique, ce micro territoire insulaire a fait du transport et des industries maritimes un secteur clé de son développement. 

Plus de 5.000 entreprises oeuvrent dans le secteur maritime à Singapour, générant plus de 170.000 emplois et 7 % du PIB (chiffre d’affaires de 16 Mrds US$). 

La Chine, redevenue une grande puissance maritime 

L’activité maritime et portuaire chinoise s’est accrue ces dernières années à la mesure de l’essor de ses exportations de produits industriels et de ses besoins en matières premières. Ses grands ports minéraliers et de conteneurs sont aujourd’hui parmi les premiers au monde. Hong Kong garde un rôle spécifique en sa qualité de port-franc mais subit la concurrence de Shenzhen ou Shanghai. Les ports français l’ont bien compris. Nantes et St-Nazaire ont noué des accords avec le port de Canton, Bordeaux avec Qingdao, Dunkerque avec Fuzhou, Marseille avec Shanghai, tout comme le Havre associé également avec Dalian.

 


À l'international

Les comités du Cluster à Singapour et à Hong Kong

Le “French Maritime Cluster Committee in Singapore” (FMCCS) a été créé en association avec la Chambre de Commerce Française de Singapour (FCCS) afin de renforcer l’action des entreprises des secteurs maritimes français ou plus simplement de soutenir l’économie maritime française en Asie du Sud-Est. 

Le FMCCS est un lieu de réflexion, d'échanges, de networking, de lobbying et un outil de promotion de ces entreprises, avec une vue transverse, travaillant sous forme de club d'affaires en relation avec les comités plus sectoriels de la FCCS. Le FMCCS est très actif et organise de multiples visites de sites, des rendez-vous de business et de networking, des rencontres avec des responsables de projets et avec des institutions maritimes et portuaires singapouriennes. 

Dans le cadre d'une cartographie des industries maritimes françaises en Asie réalisée en 2014-2015 par un groupe d'étudiants en Master de l'ESSEC du Campus Singapour pour le FMCCS, plus de 80 entreprises françaises ont été recensées en ASEAN, dont plus de 50 implantées à Singapour. 

Le FMCCS, a mené une deuxième étude en 2015-2016, en s'appuyant sur les puissantes associations locales de l'industrie du maritime - ce qui a permis d'analyser la stratégie singapourienne dans le maritime et ses évolutions (pour le “shipping activity”, “green energy and focus on LNG”, et “opening on other innovations”). Cette première analyse mérite d’être approfondie en raison des nombreuses inflexions dans le secteur. Ce devrait être l’objet d’un troisième volet 2016-2017 afin de réfléchir sur les opportunités nouvelles qui vont naître dans les années futures. 

De Singapour... à l'Indonésie : 

En mars 2016, le Cluster a organisé à Jakarta, avec l'appui de l’Ambassade de France, la rencontre d’une délégation d’une douzaine d'entreprises françaises avec les autorités indonésiennes, représentées par le ministre des Transports et le ministre coordinateur des Affaires maritimes, ainsi que les dirigeants des projets portuaires. 

Le Cluster à Hong Kong : 

Afin d'étendre son réseau en Asie, un comité du Cluster Maritime Français a été créé à Hong Kong en partenariat avec la Chambre de commerce française, et le Consulat Général de France. Il a pour objectif de permettre aux entreprises de se rencontrer régulièrement, de créer des synergies et de renforcer leur position, autour de projets communs, notamment dans le cadre du vaste projet chinois de maillage maritime et terrestre “One Belt, One Road” (OBOR) ou les nouvelles Route de la soie.