Industrie parapétrolière et paragazière offshore

Le secteur de l’industrie parapétrolière offshore français est leader mondial, et se classe 2e exportateur (plus de 90 % à l’export) des services de support à l’extraction offshore à égalité avec la Norvège et le Royaume-Uni. Le chiffre d’affaires est passé de 3,5 milliards d’euros à la fin des années 90 à environ 17,55 milliards d’euros aujourd’hui. 

À lui seul le secteur représente 25,6 % de la valeur de production de l’économie maritime. 

Sa réputation est aussi particulièrement forte et reconnue dans le domaine de l’offshore profond et ultra-profond. L’industrie parapétrolière offshore comprend un ensemble de sociétés disposant de flottes adaptées et réalisant d’importants travaux d’études et de construction nécessaires à l’exploration et à l’exploitation des gisements d’hydrocarbures en mer. Elle regroupe des fournisseurs d’équipements et des prestataires de services, en particulier des armateurs, des bureaux d’études et d’ingénierie. 

Dans les années à venir, ce sont les développements en offshore profond et ultraprofond qui devraient représenter l'essentiel de la croissance de la production pétrolière et gazière en mer, et il est également envisagé d’utiliser certains techniques pour l’exploration et l’exploitation minières sous-marine, prochains grands défis de l’extraction offshore sous-marine.


Les entreprises leaders françaises


CGG

CGG est un leader mondial de géosciences totalement intégré apportant des compétences de premier plan en géologie, géophysique, caractérisation et développement de réservoirs à une base élargie de clients, principalement dans le secteur de l’exploration et de la production des hydrocarbures. Ses trois divisions, Equipement, Acquisition et Géologie, Géophysique & Réservoir (GGR) interviennent sur l’ensemble de la chaine de valeur de l’exploration à la production des ressources naturelles. 

Avec une flotte de 11 navires 3D, le groupe fournit une gamme complète de services en sismique marine, principalement dans le golfe du Mexique, la mer du Nord, au large des côtes de l’Afrique de l’Ouest et du Brésil ainsi que dans la région Asie-Pacifique et dans des régions pionnières de l’Arctique, de l’Afrique orientale et de la mer Noire. 

CGG emploie plus de 8.500 personnes dans le monde, toutes animées par la passion des géosciences, qui collaborent étroitement pour apporter les meilleures solutions à ses clients. 

Chiffre d’affaires 2014 : 3,095 milliards de dollars

www.cgg.com


Cofely Endel

Cofely Endel est leader français de l’intégration de prestations industrielles autour d’un coeur de métier de spécialistes du métal, pour des environnements imposant sûreté, sécurité et qualité. 

L’entreprise opère sur trois grands domaines : Construction, Maintenance et Démantèlement. Elle intervient majoritairement dans les secteurs suivants : nucléaire, Oil & Gas, sidérurgie, aéronautique et spatial, naval… Les équipes de Cofely Endel maîtrisent un ensemble complet de compétences industrielles telles que le pilotage de projets complexes, l’ingénierie, la réalisation et la logistique. 

Cofely Endel a développé une véritable expertise dans la filière navale, particulièrement auprès des acteurs de la Défense (DCNS, la Marine nationale, le SID, la DGA…) et aussi des acteurs dans le civil (Thalès, DAMEN, STX, SNCM…) : contrats de maintien en conditions opérationnelles, prestations en arrêts techniques complexes ou encore en construction neuve. 

Cofely Endel compte 30 zones d’interventions dans le monde, avec des contrats historiques dans les DOM-COM sur la base de Kourou en Guyane ou encore sur le port de l’île de la Réunion. Le groupe continue son développement à l’international notamment avec DCNS en Arabie Saoudite. 

Chiffres clés : 6.000 collaborateurs – 700 millions de chiffres d’affaires en 2014 – plus de 140 implantations – plus de 2.500 clients.

www.cofelyendel-gdfsuez.com


Technip

Technip est un leader mondial du management de projets, de l’ingénierie et de la construction pour l’industrie de l’énergie. 

Des développements subsea les plus profonds aux infrastructures offshore et onshore les plus vastes et les plus complexes, les 38.000 collaborateurs de Technip proposent les meilleures solutions et les technologies les plus innovantes pour répondre au défi énergétique mondial. 

Implanté dans 48 pays sur tous les continents, Technip dispose d’infrastructures industrielles de pointe et d’une flotte de navires spécialisés dans l’installation de conduites et la construction sous-marine. 

Chiffre d’affaires ajusté 2014 : 10,7 milliards d’euros.

www.technip.com


Pour les installations techniques 

Saipem  a pour act i v ités principales l’offshore (réalisation de plateformes, de liaisons fond-surface, de systèmes flottants de production et de pipelines), le GNL (gaz naturel et liquéfié), le forage. 

Doris Engineering est spécialiste en études techniques, conduite de projets, assistance dans les domaines du gaz et du pétrole. 

Pour les services offshore 

BOURBON  est spécialisé entre autres dans les services maritimes offshore, dont il est devenu un des leaders mondiaux. COMEX  et Subsea 7 sont pionniers pour l’ingénierie, les technologies et les interventions humaines ou robotisées sous-marines.

Une industrie innovante 

Des premières mondiales telles que les premières plateformes en offshore profond et environnement sévère (Arctique), les premières plateformes autoélévatrices et des premières en forage intelligent, en transmission de données par ondes électromagnétiques, en nouveaux dispositifs de pose de gazoducs et d’oléoducs en eaux profondes, ont été réalisées par les technologies et des compétences françaises. 

Alors que se profile la création d’une nouvelle filière industrielle “exploration/exploitation minière dans les grands fonds marins”, des entreprises françaises dont les technologies sont issues de l’Oil & Gas et de l’offshore se positionnent au premier plan, que ce soit en terme de R&D ou de nouvelles technologies, telles que Technip, ERAMET, DCNS, COMEX, Fayat Travaux Sous-Marins, ou encore Louis Dreyfus Armateurs, BOURBON et CREOCEAN.